Le Canada actuel et celui qui pourrait exister

Je crois en la démocratie.

La semaine dernière, un exemple frappant nous a montré à quel point notre démocratie est affaiblie.

La députée, Cathay Wagantall, laquelle je suis extrêmement fière de compter dans mon équipe, a été retirée de la Chambre des communes pour ne pas avoir révélé son statut vaccinal.

Et ce, malgré le fait qu’il n’y a pas d’obligation vaccinale en Ontario et que le premier ministre Trudeau était assis sans masque à côté de Cathy le mardi matin de la même semaine et qu’il n’en semblait pas préoccupé.

On a demandé à Cathay de sortir comme si elle représentait une menace.

Cathay a été élue pour représenter les électeurs de sa circonscription.

Elle a été élue par près de 70 % des électeurs de sa circonscription. Elle a été choisie PAR les gens pour être leur voix et elle a été mise à la porte du parlement qui est censé être LEUR Chambre des communes.  

Le parlement n’appartient pas à Justin Trudeau. Il appartient au peuple canadien.

Regardez la conférence de presse de Cathay (en anglais seulement). Elle est pleine de vérités. Ensuite, posez-vous la question : est-ce le Canada dans lequel je veux vivre?

J’ai également refusé de déclarer publiquement mon statut vaccinal, même au précédent dirigeant de notre parti. Ça m’a coûté un poste au sein de notre cabinet fantôme. J’ai aussi perdu d’autres occasions pour avoir défendu mon droit au respect de la confidentialité des renseignements relatifs à ma santé.

Je suis solidaire avec Cathay et je suis fière de lutter pour la démocratie et la protection des renseignements médicaux.

Si vous voulez un Canada où Cathay pourra continuer de représenter les personnes qui l’ont élue, j’espère que vous envisagerez de me donner votre appui dans le cadre de la présente course à la chefferie du Parti conservateur.

Nous pouvons restaurer la démocratie au Canada.

Restez informé

Nom*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.