On ne devrait pas être comme la Corée du Nord

Si les libéraux se souciaient vraiment de la santé des Canadiens vulnérables, ils auraient augmenté le financement des soins de santé durant la pandémie.

Au lieu de cela, ils font étalage de vertu, encore une fois, en annonçant 3,5 millions de dollars de plus pour financer les avortements au Canada.

Le Canada est l’un des trois seuls pays dans le monde, avec la Corée du Nord et la Chine, à n’avoir aucune restriction en lien à l’avortement. Il est difficile de croire que les libéraux pensent vraiment que c’est là que notre système de santé a besoin de soutien supplémentaire.

Mais soyons honnêtes avec nous-mêmes. Les libéraux ont publié une politique sur l’avortement quelques heures seulement avant notre débat à la chefferie parce qu’ils croient que c’est une question déstabilisante. 

Nous devons reconnaître qu’aussi longtemps que nous laissons les libéraux définir les termes de ce débat, nous ne pouvons pas gagner. Il est temps de cesser de se cacher. Soyez pro-choix, soyez pro-vie, si vous vous sentez en conflit dites-le. Mais soyez clair et honnête au sujet de ce que vous croyez et de vos politiques. 

La majorité des membres pro-vie et pro-choix de notre parti sont d’accord avec le programme clair que j’ai proposé. Un sondage récent (en anglais seulement) l’indique.

Dans notre parti, il y aura toujours beaucoup de personnes de l’un et l’autre camp qui travailleront ensemble. C’est correct de ne pas être entièrement d’accord sur tout, c’est normal dans une démocratie.

Chaque fois que les libéraux ou d’autres opposants politiques soulèvent cette question, je veux que nous prenions du temps pour parler des politiques et approches que soutiennent la majorité des Canadiens. C’est la vision qui anime mon « programme sans intention cachée ».

Nous devons montrer clairement que les libéraux ne peuvent pas perturber nos stratégies avec ce type de stratagème et qu’ils ne réussiront pas à nous diviser.

Cela commence en étant clair et honnête avec les électeurs canadiens. Cela commence par un programme pour combattre les libéraux sur tous les points.

Si cette annonce des libéraux se transforme en projet de loi qui est présenté à la Chambre des communes lorsque je serai chef de notre parti, je promets que ce sera un vote libre pour tous nos députés. Tout le monde devrait avoir le droit de voter selon sa conscience. C’est ce qui nous différencie des libéraux.

Je fais appel aux autres candidats pour qu’ils prennent le même engagement envers notre caucus conservateur.

Soyons clairs. Soyons honnêtes les uns envers les autres. Faisons en sorte d’avoir de saines discussions qui mènent à des plateformes unies.

Faisons du Canada un endroit vraiment plus sûr, où on se soucie réellement des personnes vulnérables, et montrons aux libéraux à quel point leur étalage de vertu est devenu inutile.

Restez informé

Nom*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.